Thimechret – Fête de partage 2016

Classé dans : Non classé | 0

En cette heureuse occasion de laid nous vous souhaitons à toutes et à tous Laid lahna dessaha

Encore une fois le village AIT ZIRI a renoué avec la tradition et veille à sa perpétuité, cette année le jour de la fête de l’aïd, les villageois sont réunis dans la joie pour célébrer le rituelle ntmacheret (le sacrifice)

Apres le recueil sur les tombes de nos défunts, les villageois ont enchainé avec le sacrifice de deux bœufs, tout le monde s’est mobilisé autour de cet évènement, la première équipe s’est chargée de conduire les deux bêtes à la fontaine (thaya oufela) sise à côté de la maison de jeune (lakoul tvalilt)

Apres avoir égorgé les deux bœufs, ils se sont mis à découper la viande selon le nombre de foyer recensé du village, à la fin de cette opération arrive le partage de la viande à part égale. Entre temps les villageois n’arrêtent pas d’arriver au fur et à mesure et chacun apporte sa contribution d’une manière ou d’une autre, ils se sont organisés en équipe, un groupe prépare la cours de la maison de jeune, d’autres acheminent la viande a l’équipe qui met les morceaux de viande dans les sacs, d’autres s’occupent du nettoyage autour de la fontaine.

Vers 11h l’opération se termine, les parts de viandes ont été bien rangées, le comité du village invita les villageois à former un cercle pour que les enchères des igoulmans commencent (tètes, peaux, et pieds) puis lforoh (dons pour chaque naissance, mariage) avant de passer à la récupération des parts de viande, fut la place à la récolte des dons, pour finir l’ordre est donné à chaque famille une par une à venir chercher les parts qui leurs sont désignées dans la bonne humeur.

L’évènement est clôturé par une fatha, douaa en l’honneur du village, des villageois et surtout de ceux qui ont participé vivement à la réussite de ce rituel.

Cette tradition qui nous tient à cœur a permis à nos villageois de vivre des moments de joie, de partage, d’entraide, de renouer le contact et se rencontrer autour de cet heureux événement

Ce jour-là les habitants qu’ils soient pauvres ou riches ont une part égale et la joie a envahi le cœur de tout un chacun.

 

Photos réalisées par Slimane AIT RAHMOUNE, AIT TAHAR YAZID

Relecture de l’article réalisé par Said OULD OUALI

Laissez un commentaire